Quand musique rime avec préhistorique…

Aux origines de la musique il y avait…les bruits de la nature…Puis les animaux sont arrivés, leurs cris ont été sources d’autres sonorités… . Tous ces sons, l’homme préhistorique les a entendus, reconnus,  a voulu les imiter, faisant naître ainsi les premiers instruments de musique. Résultat de recherche d'images pour "dessin musique homme préhistorique"

En inclusion inversée le lundi après-midi, les élèves du dispositif et les CM1 se recoupent en deux ateliers » musique et chant ». Je travaille avec eux sur le versant musique et plus spécifiquement au cours de cette troisième période sur »les différents styles de musique ». Aux premiers temps de cette séquence, il y a eu la recherche collective de ce qu’avaient pu  être ces premiers sons, quand même les animaux n’existaient pas…Parce que si les hommes préhistoriques ont laissé des traces picturales de leur vie quotidienne, ils n’ont rien laissé en revanche de trace musicale…Nous sommes arrivés à la synthèse que les bruits de ce temps étaient liés aux quatre éléments: l’eau (rivière, pluie…), l’air (le vent), la terre (tremblement de terre, éboulement…), le feu (volcan, foudre…). Nous les avons joué, imité, fait vivre avec notre bouche, nos mains, nos pieds…C’était une très belle symphonie que ces sifflements en lieu et place de la tempête, ces petits claquements de langue pour faire entendre la pluie, ces bruits de gorge pour figurer l’orage…Puis sont arrivés les animaux…J’ai alors demandé aux élèves de « dessiner » ces différents sons qu’il aurait été possible d’entendre si nous avions vécu à cette époque… Les représentations sont très originales, très personnalisées et extrêmement pertinentes: les élèves ont bien compris que je voulais pouvoir imaginer entendre tous ces bruits…

Et puis, il s’est superposé sur ce temps de dessin sonore, un temps de recherche et créativité originales: avec les instruments mis à disposition, essayer de composer une petite production musicale, toujours en restant dans l’esprit sonore du e temps préhistorique. Il s’agit cette fois, d’utiliser des instruments pour tenter de reproduire ces sons que chacun a auparavant dessiné. A ce stade, tous ont très envie de « faire du bruit »…mais une fois les essais terminés, chaque petit groupe commence à  s’organiser pour une production musicale que nous « offrirons » à la classe qui travaille sur le temps de la Préhistoire: les CE2! Mais chut….c’est encore un secret partagé entre les élèves musiciens et moi…100_8150_compressed 100_8151_compressed 100_8152_compressed 100_8153_compressed

Quelle histoire!!!!

Ou plutôt devrais-je écrire: quelle histoire? Pour enrichir, croiser et utiliser le « Lire/Ecrire » et » l’Etude de la Langue », les élèves du dispositif sont en mode « producteur d’écrit »…Le premier essai avait été le résultat d’une semaine de « quoi d’neuf » détourné au profit d’une semaine d’écriture quotidienne pour raconter ses souvenirs de vacances de Noël. Il vient d’être finalisé après avoir été tapé à l’ordinateur, enrichi avec l’accompagnement de l’adulte pour poser des questions sur le qui/où/quand/pourquoi/comment….bref, toutes ces extensions de phrases qui sont tirées de …la grammaire… Puis repris en duo pour apporter des corrections orthographiques. C’est un très bel exercice qui a abouti ! Et qui a su mettre les élèves dans une attitude plus confiante et sereine pour se lancer dans ce qu’ils pensent ne pas savoir faire: écrire…

Cette fois-ci, la commande est un peu différente parce que chacun a son support d’histoire…Alice et Charlotte écrivent en utilisant des cartes « tarot des contes »: un héros, un lieu, un personnage secondaire qui peut être aide ou obstacle, un objet magique. Nathan et Eva utilisent un jeu de dés qui proposent personnages, objets, actions, de façon un peu plus abstraite. Mahé et Anna imaginent un monde futur dans lequel Loup arrive au cours de son voyage dans le temps. Noé, lui, écrit pour nous présenter Plume, son cobaye….

Quoi de plus efficace pour comprendre ce qu’est une phrase, en maîtriser les invariants, s’immerger dans la grammaire, progresser dans l’orthographe et laisser libre court à son expressivité! Et en plus en développant ses compétences dans l’utilisation du traitement de texte! 100_8132_compressed 100_8136_compressed 100_8138_compressed 100_8140_compressed 100_8142_compressed 100_8147_compressed 100_8148_compressed 100_8149_compressed 100_8144_compressed

Elles, plus eux, plus lui…

Que ce soit en solo, duo, trio ou « grand » groupe il y a toujours du travail, de la détente et …de l’impro en Ulis!

Le mardi matin, c’est ateliers lecture rapide avec deux séries de jeux: « Tam-tam mots invariables » et « Tam-Tam premiers mots ». Le but du jeu est le même dans les deux cas: être celui (ou celle…) qui à la fin de la partie a gagné le plus de cartes. Pour les gagner, il suffit de retrouver, dans le premier cas, les deux mots identiques sur deux cartes. L’objectif d’apprentissage étant d’exercer à la mémorisation des mots invariables. Dans le deuxième cas, une carte mot et une carte dessin sur lesquelles il faut trouver l’objet commun (à la fois dessiné et écrit). L’objectif étant d’entraîner à la lecture rapide et la mémorisation orthographique. Binômes et trios fonctionnent en parfaite autonomie et demandent souvent une partie supplémentaire pour prendre la revanche!

100_8104_compressed 100_8103_compressed

Ce jeudi, (comme jeudi dernier…) nous avons fait une petite bulle de bien-être festive et gourmande pour les 10 ans de Nathan! Qui à son tour a cuisiné pour régaler les copains! Un délicieux gâteau aux pommes que tous du coup ont fait l’effort de goûter (la pomme c’est pas vraiment dans  le top 10 gustatif des enfants) même avec la concurrence d’un succulent et moelleux gâteau au chocolat! ….Muuummmmm!!! Le groupe a adoré!! 100_8107_compressed 100_8108_compressed 100_8110_compressed

A la fin de la journée, les individualités se sont manifestées…mais dans un esprit complètement positif: Mahé s’est octroyé un tête à tête avec une de nos mascottes (qu’il demande très souvent à câliner…)  et a réclamé d’être pris en photo parce que la demoiselle était vraiment dans une attitude qu’il fallait photographier! Pour être sûr que la prise soit de qualité, il n’hésite pas à lui parler pour lui donner des conseils de pose!!!  100_8125_compressedEt il termine la journée en nous « déclamant » la lecture de l’avant dernier épisode de notre album du moment: Loup qui voulait voyageait dans le temps…Au moment où je propose de l’écouter lire lui et Anna, Mahé se lève et me demande s’il peut lire « comme ça » en montant sur le réhausseur (comme sur une estrade…). Il ajoute: « on fait comme ça au collège, hein?… » J’accède évidemment à sa demande et Anna et moi assistons alors à une lecture expressive + + +!!!! Nous sommes captivées et interloquées en même temps de cet accès de théâtralité très juste et très pertinent. Et finissons dans une belle gaieté mêlant réussite et légèreté! 100_8126_compressed

ET VOILA!!!

Les photos se suffisent à elles seules!!!

100_8096_compressed 100_8098_compressed 100_8099_compressed 100_8100_compressed

L’art de la Maison du mime

Ce vendredi 7 février, tous les élèves se sont de nouveau retrouvés en Maison. Dès 10h15, chacun s’est rendu devant l’affiche de sa Maison, les plus grands sont allés récupérer les plus petits qui ont encore besoin d’être guidés pour se retrouver dans cette organisation un peu spéciale et pas encore assez expérimentée (à la fin de l’année, c’est sûr, on y sera tous!!!).

J’annonce les objectifs de ce temps: réaliser un totem et un blason représentatifs de l’art de notre maison: c’est ce qui va nous représenter aux yeux des autres, et leur permettre de connaître l’art de notre Maison: le mime. Très vite, je répartis les enfants sur les ateliers: le temps est compté et les ambitions de productions nombreuses mais réalisables…Je sais pouvoir compter sur la coopération, l’entraide, l’investissement et en même temps l’autonomie de chacun pour une réalisation collective qui renforce un peu plus le sentiment d’appartenance à un petit groupe au sein de notre grande communauté éducative.

Pendant qu’un groupe se met à la peinture, d’autres se mettent au coloriage de petites formes qui serviront à réaliser des silhouettes à la façon de Keith Haring, d’autres encore posent leur main sur une feuille pour en tracer le contour.

100_8077_compressed 100_8079_compressed 100_8078_compressed

J’utilise les supers compétences d’un grand de CM2 en dessin pour réaliser deux visages dans le style du Mime Marceau. 100_8080_compressed

Pour notre totem, l’idée principale sera une référence à cet artiste, le plus représentatif de cet art. Et pour notre blason, nous partons sur la « mise en mouvement » par chaque élève des éléments de la silhouette pour mimer un saut, une danse, la joie…dans une seule ligne directrice: que chaque silhouette touche par collage une autre silhouette pour arriver symboliquement à ce qui représente sinon l’amitié, du moins l’idée d’être copains. 100_8091_compressed

Je vous laisse patienter pour voir le résultat final…(pas pris la photo…) mais le résultat final est vraiment très très beau!!! Nous pouvons être fiers de ce que nous avons réalisé ensemble. C’est sûr, ce vendredi, L’Art était bien dans la Maison du Mime!

Après les bougies de la Chandeleur…

Nous avons allumé celles de l’anniversaire de Noé ce jeudi. C’était mardi « son vrai anniversaire » comme disent les élèves…Mais nos journées en ulis sont bien remplies au sens où nous sommes rarement ensemble l’après midi car chacun vaque à …ses inclusions! Et ça c’est un très bel objectif atteint grâce à l’implication de tous, adultes et élèves! Alors, nous faisons une entorse à la règle du « pas de goûter avant le repas de midi » et prenons un petit temps de façon exceptionnelle…Mais nous ne vivons comme tout le reste: à fond, dans la bonne humeur, le plaisir d’être ensemble et de partager! Et quand en plus le gâteau est fait maison par l’intéressé lui-même…Excellent ce moment!!! 100_8070_compressed 100_8072_compressed 100_8076_compressed

Bizarre…

Bizarre ou pour le moins inhabituel d’utiliser les jetons du très célèbre jeu du nain jaune! C’est en fait un matériel très pertinent pour travailler sur les décompositions des nombres en appui sur les dizaines… Il s’agit d’atteindre le nombre cible (inscrit au centre de cette dernière) en plaçant dans chacun des cercles de couleurs les jetons de 1, de 10 ou de 50 points. 100_8068_compressedMais attention, si on peut mettre plusieurs jetons dans le même cercle, on ne peut pas en mettre des différents!! Cette contrainte supplémentaire se combine à celle de l’obligation des trois zones pour complexifier la tâche et faire de ce moment de calcul un vrai temps de recherche et pas seulement d’application de connaissances. Un petit coup de pouce avec l’utilisation possible voire fortement recommandée du tableau des nombres et celle tellement appréciée de la calculatrice pour pouvoir anticiper!  100_8066_compressed Et voilà nos jeunes élèves qui s’exercent à raisonner sur les nombres! Avec succès!!100_8067_compressed

Bizarre aussi les joueurs de hochey de ce jeudi…En pleine séance de mini match, lors de notre temps de sport avec les CM1, un intrus s’est faufilé dans les équipes, crosse en main, bien déterminé à mettre le palet au fond des caisses! De ce que j’ai entendu, ce fut là aussi un succès!!!

IMG_20200130_144632_resized_20200130_025342771 IMG_20200130_144641_resized_20200130_025343036 IMG_20200130_144658_resized_20200130_025343262

Vous l’avez reconnu? Katie, retrouve des gestes d’écolière anglaise !!!

Bizarre aussi l’équilibre sur le ballon dans l’atelier cirque? Non, juste des progrès visibles et très importants de tous à chaque séance ou la plus grosse avancée se vit sur le Rolla Bola! Trop forts ces petits artistes!! IMG_20200130_145208

Conduire un palet, jongler et s’équilibrer étaient autant de défis qui s’annonçaient pour les ulis et CM1 à l’entrée de la nouvelle année…Et bien ils les relèvent tous! et avec brio!!! Les progrès dans les deux espaces de sport sont très rapides et encouragent toujours plus chacun des élèves! Il n’a y qu’à les voir s’investir et défier les lois de l’équilibre pour les objets ou ..eux-mêmes!! 100_8049_compressed 100_8053_compressed 100_8054_compressed 100_8056_compressed 100_8058_compressed 100_8060_compressed 100_8061_compressed IMG_20200116_143309_resized_20200116_024718133 IMG_20200116_143319_resized_20200116_024719093 IMG_20200116_143702_resized_20200116_024716288 IMG_20200116_143709_resized_20200116_024718862 IMG_20200123_143927_resized_20200123_024952878 IMG_20200123_144011_resized_20200123_024952668 IMG_20200123_144113_resized_20200123_024951409 IMG_20200116_144558_resized_20200116_024716037 IMG_20200123_141150_resized_20200123_025025642 IMG_20200123_141211_resized_20200123_024953093 IMG_20200123_141427_resized_20200123_024953345 IMG_20200123_144307 IMG_20200123_144325_resized_20200123_024953975 IMG_20200123_144603_resized_20200123_024953532

Ecrire pour Lire

Objectifs fondamentaux des apprentissages du domaine de la langue française, lire et écrire sont aussi étroitement liés et dépendants l’un de l’autre. Mais pour les élèves, le sentiment de ne pas savoir écrire est toujours plus prégnant que celui de ne pas savoir lire. Ils se sentent très vite démunis parce qu’ils « ne savent pas comment ça s’écrit ». Et bien souvent, cette difficulté, toute compréhensible, suffit à les bloquer et à entraver leur capacité à entrer dans l’activité de production d’écrit: ils ne se sentent pas capables et les idées restent…à l’état de pensées…Il suffit alors de trouver des leviers permettant de contourner l’obstacle émotionnel…

Cette semaine, il n’y a pas eu de temps de quoi d’neuf, rituel du matin. Grosse déception des enfants lorsque je l’ai annoncé mais le défi lancé les a immédiatement enthousiasmés: il s’agissait d’écrire, en secret, les événements et autres éléments que chacun avait pu vivre pendant ses vacances de noël et qu’il avait envie de partager avec les copains. Les consignes étaient claires: il fallait se débrouiller sans demander l’aide de l’adulte pour savoir comment cela s’écrit. Juste faire l’effort de prendre le temps de se demander »de quoi j’ai besoin pour écrire ce son, ce mot »… L’objectif était que vendredi, au moment où l’on se retrouve en fin d’après-midi après toutes les inclusions, chacun puisse lire le secret de ses vacances…Et cela a fonctionné à fond!!!! Alice et Eva ont d’abord dessiné puis formulé les phrases correspondantes avant d’écrire avec l’accompagnement de l’adulte les mots de façon phonétique! Magnifique réussite, pendant que les plus grands remplissaient lignes après lignes….

Ce fut un moment très attendu tous les matins et au moment de lire et dévoiler enfin les secrets écrits….les photos parlent d’elles-mêmes: plaisir, fierté…EXTRA!!!! 100_8037_compressed 100_8038_compressed 100_8039_compressed 100_8040_compressed 100_8041_compressed 100_8043_compressed

Sciences à la maison!

Vendredi, pour la 5° fois depuis la rentrée de septembre, les élèves de l’école se sont retrouvés en Maison. Chacune a désormais un lieu de rassemblement bien identifié: devant son affiche maison, maintenant collée à l’abri. Les plus grands ont bien repéré et se sont retrouvés très vite avant de s’empresser d’aller chercher les plus petits. Chaque maison  est ensuite allé dans un espace classe ou autre pour faire …des expériences!

Dans la maison du mime, nous avons pris un temps pour (re)-nouer des liens et faire de ce moment un vrai temps de rencontre de l’autre dans la bienveillance et l’entraide. Les « habitants » de la maison connaissent pratiquement tous tous les prénoms des autres! même les plus petits! Nous avons fait un collier humain: en rond, chacun devait se placer de façon à ce qu’il y ait une petite perle/une grande perle/une petite perle/une grande perle…Les perles étant bien entendu les enfants!!! Ils se sont prêtés au jeu avec beaucoup de plaisir, ravis d’être « des perles »…

Puis nous sommes entrés dans le vif du sujet avec une interrogation sur la présence de l’air…A quoi sert-t-il? Comment est-il? A partir de là, quelques expériences plus tard, chacun s’exerçait à utiliser l’air pour faire des vagues (comme dans la tempête), faire avancer une balle (comme un bateau à voile) tandis qu’à tour de rôle les binômes venaient dans l’atelier de construction des moulins… 100_8022_compressed 100_8024_compressed 100_8026_compressed 100_8027_compressed 100_8029_compressedLes binômes étaient obligatoirement constitués d’un grand et d’un petit, y compris pour les expériences en autonomie. La coopération a joué à fond! 100_8030_compressed 100_8031_compressedEt même si nos moulins ne tournent pas beaucoup et méritent d’être repris un peu pour améliorer le système, ils constituent de belles explosions de couleurs dans le jardin de l’école! Comme un « air » de printemps…en avance… Et puis, les sciences c’est aussi ça: l’expérimentation  parfois…ratée… Mais cela n’a en rien entamé la joie de chacun et les compliments reçus des autres élèves devant nos moulins-fleurs valent bien quelques petites imperfections techniques…100_8036_compressed

Calendrier
    février 2020
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    242526272829  
Catégories
Statistiques
    Visiteurs en ligne : 1
    Nombre de visiteurs : 6159