Le numéro des voyelles (S.Claudel)

Abracadabra, voici le A !

Et en numéro deux, c’est le E.

Puis arrive le I, tout riquiqui.

Qui sort de mon chapeau ? C’est le O !

Turlututu, qui est apparu De mon chapeau pointu ? C’est le U !

Mon oiseau tient dans son petit bec La dernière voyelle, le Y !

A, E, I, O, U avec Y, Allez toutes à la bibliothèque !

Histoire de lettres

Dans la famille des lettres
Les consonnes pensaient tout se permettre
mais sans les voyelles que feraient-elles ?
Un étrange charabia très inhabituel

C’est pourquoi, voyelles et consonnes
ont cessé de jouer les polissonnes.
Elles vivent à présent main dans la main
Préparant ainsi le langage de demain.

Karine Persillet

Au pays d’Alphabet,

les lettres s’ennuyaient;

chacune dans son coin, inutiles,

elles ne savent que faire,

elles ne savent que dire !

Mais un jour,

le E, le A, le U se rencontrèrent …

Eau! Dirent- elles, ensemble.

Oh! s’exclamèrent les autres.

Le C, le R, le I poussèrent un cri,

signe qu’ils avaient compris!

Et c’est ainsi que tout a commencé.

Jacques LAFONT